Politiques de prévention des risques COVID-19

Le 15 mars dernier, le premier ministre Legault obligeait tous les centres de conditionnement physique et centres de loisirs à fermer leurs portes ainsi que l’annulation de tous cours de groupe jusqu’à nouvel ordre.

À l’endroit des kinésiologues qui travaillent en clinique privée ou qui font des consultations individuelles la FKQ recommande de reporter toutes les interventions non essentielles jusqu'à nouvel ordre.

Politiques de prévention des risques COVID-19

Recommandations de la FKQ

Mise à jour le 7 avril 2020 à 16h56

 

Le 15 mars dernier, le premier ministre Legault obligeait tous les centres de conditionnement physique et centres de loisirs à fermer leurs portes ainsi que l’annulation de tous cours de groupe jusqu’au nouvel ordre. Voir d’autres mesures prises par le gouvernement.

 

À l’endroit des kinésiologues qui travaillent en clinique privée ou qui font des consultations individuelles la FKQ recommande de reporter toutes les interventions non essentielles. 

 

Il est plutôt recommandé de:

  • Proposer à vos clients un suivi par Internet (Skype, Zoom, Facetime, etc.). *
  • Faire des vidéos de quelques entraînements/exercices disponibles pour votre clientèle. Bravo aux kinésiologues qui ont déjà emboîté le pas!

  • Utiliser des plateformes comme Hexfit qui vous permettent de faire un programme en ligne et d'effectuer le suivi avec votre clientèle.

* Concernant les suivis en ligne, l’assureur Prolink dit: “un membre est couvert par le programme d'assurance lorsque celui-ci fournit des conseils et des services par Internet ou par téléphone aux clients de sa province.” Pour plus de détails, cliquez ici.

Nous demandons aux kinésiologues qui, pour une raison quelconque (CISSS, CIUSSS, hôpitaux, etc.) doivent maintenir leurs services de tenir compte des besoins et des risques de chacun pour s'assurer qu’ils soient réduits au minimum.

 

Si vous devez faire une rencontre en personne

Voici des recommandations que l’on vous partage pour garder des mesures de sécurité et d’hygiène appropriées. Notamment :

Ne serrez pas la main des clients.
  • Toujours questionner votre clientèle sur les signes et symptômes et récents voyages, avant de faire une rencontre en personne.

  • Si les clients présentent des symptômes grippaux, prendre les mesures appropriées pour isoler et prévenir la propagation éventuelle d'agents pathogènes.

    • Demandez aux clients de s'abstenir de toute rencontre ou traitement jusqu'à ce que leurs symptômes disparaissent. 

  • Désinfecter toutes les surfaces et les objets avec lesquels les clients peuvent avoir été en contact physique.

  • Envisager de renoncer aux frais d'annulation afin de réduire le risque qu'un client contagieux ne vous contamine, vous et les autres.

  • Assurer que les espaces de travail sont désinfectés à l'aide d'une solution ou de lingettes stérilisantes approuvées, avant et entre chaque client.

    • Cela peut inclure des surfaces murales sujettes au contact des mains ou du corps, des tapis d'exercice, de l'équipement, des machines, des toilettes, des poignées de porte, etc., et variera en fonction de l'environnement de travail.

  • Des précautions particulières doivent être prises pour garantir que les articles poreux et qui ne se désinfectent pas facilement, tels que les surfaces en plastique poreux, ne soient pas partagés entre les clients. Les exemples incluent les élastiques de style Thera Band, tubes et tapis de yoga. 

  • Assurer de désinfecter les articles entre chaque utilisation, tels que les poids, les poignées d’appareil et les articles similaires.

  • Être prêt à utiliser des mécanismes de contrôle des infections supplémentaires pour protéger la santé et la sécurité de votre client si les normes spécifiées par le gouvernement du Québec ne sont pas respectées.

  • S'assurer/demander aux clients de se laver adéquatement les mains avant d'utiliser l'équipement de la clinique ou être prêts à compléter avec des mesures de précaution supplémentaires, telles que des gants ou des lingettes pour les mains.

  • Laver ses mains avant de commencer à travailler avec chaque client et si vous vous déplacez entre les clients ou touchez l'équipement, assurez-vous de vous laver les mains ou d'utiliser un désinfectant pour les mains (ou de l'alcool à friction) de manière appropriée avant d’aider d'autres clients avec des exercices, des activités ou des transferts.

  • Éviter de partager des stylos, des crayons, des planchettes à pince, etc. sans appliquer les procédures de stérilisation appropriées.

  • Lorsque vous évaluez ou travaillez avec des clients, ne touchez les clients que si nécessaire et utilisez des gants de protection lorsque cela est approprié.

  • Si vous effectuez des étirements assistés ou d'autres activités où le contact peau à peau est nécessaire pour effectuer correctement l'activité, assurez-vous que toutes les zones cutanées sont correctement nettoyées immédiatement après la fin. Cela comprend généralement le lavage des mains et de l'avant-bras jusqu'au coude et éventuellement au-dessus, sauf si un vêtement à manches longues est porté.

  • Envisager l'utilisation de gants de protection (à usage unique), de chemises à manches longues et de pantalons pour limiter ou empêcher le contact involontaire de peau à peau lorsque vous travaillez avec des clients à risques élevés ou ayant un système immunitaire plus faible.

Restez informés

En tant que professionnels de la santé, il est important que vous vous teniez informés des mesures de prévention préconisées par le gouvernement. Vous contribuerez à minimiser les impacts du virus sur la population.

Pour plus de renseignements, contactez le numéro d’urgence mis en place par le gouvernement 1 877 644-4545.

 

Mesures prises par le gouvernement du Québec : 

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/#c46341

https://www.quebec.ca/entreprises-et-travailleurs-autonomes/programme-actions-concertees-pour-le-maintien-en-emploi-pacme-covid-19/ (PACME)

 

Mesures prises par le gouvernement pour aider les travailleurs :

  1. PATT: Programme d’aide temporaire aux travailleurs (PATT COVID-19)

  2. Ressources pour les entreprises canadiennes : COVID-19

  3. PCU: Le gouvernement instaure la Prestation canadienne d'urgence pour venir en aide aux travailleurs et aux entreprises

 

Services essentiels en kinésiologie (selon le Collège de kinésiologie de l’Ontario)

https://coko.ca/CKO_Public/News/New_COVID-19_recommendation_for_R.Kins.aspx

Tous les services non essentiels devraient être interrompus, ou offert par service en ligne, sous réserve d'exceptions autorisées, jusqu'à nouvel ordre. Des exceptions autorisées peuvent être faites pour des circonstances urgentes afin d'éviter des résultats négatifs pour les patients ou d'éviter une situation qui aurait un impact direct sur la sécurité des patients.

Les kinésiologues sont les mieux placés pour déterminer ce qui est essentiel à la santé de leurs clients et leurs décisions devraient être guidées par les principes suivants:

  1. La décision d'éliminer les services non essentiels devrait être proportionnelles aux limitations réelles ou prévues de la capacité de fournir ces prestations de service.

  2. La décision doit tenter de limiter les dommages aux patients dans la mesure du possible. Cela nécessite de tenir compte des avantages et des inconvénients pour les patients et les populations de client ainsi que les alternatives pour soulager la douleur et la souffrance.

  3. La décision doit être équitable. L'équité exige que toutes les personnes de la même catégorie (c'est-à-dire à des niveaux d'urgence) soient traités de la même manière, sauf s'il existe des différences pertinentes. 

  4. La décision doit être prise en utilisant des processus qui sont équitables pour tous les patients. Certains clients seront particulièrement grevé par l’annulation de services non essentiels. Ces derniers devraient avoir la capacité de faire surveiller leur santé, de recevoir des soins appropriés et d'être réévaluée pour les activités émergentes si nécessaire. 

Voici quelques questions à prendre en compte lors de la prise de décisions cliniques et de décisions éthiques concernant la poursuite des services auprès des patients / clients:

• Mon patient / client a-t-il besoin de ce service pour maintenir sa santé ou sa fonction au quotidien?

• Quelles sont les conséquences possibles pour mon patient / client si je ne fournis pas le service?

• Si je ne fournis pas ce service, la santé ou la fonction de mon patient / client en souffrira-t-elle? À court ou à long terme, auront-ils besoin de soins supplémentaires parce que je n'ai pas fourni ce service pour le moment?

• Ai-je priorisé les patients / clients en fonction de leur risque individuel?

• Puis-je répondre à certains des besoins du patient / client en utilisant des moyens alternatifs de service, tels que l’enregistrement virtuel ou par téléphone, comme moyen de transition?

• Puis-je travailler avec mes autres partenaires du système de santé et sources d'aiguillage pour identifier les patients / clients ayant des besoins urgents?

• Mon organisation dispose-t-elle d'outils et de ressources en cas de pandémie pour m'aider à prendre des décisions concernant les priorités de service?

• Quel serait l'impact sur mon patient / client si on me demandait de travailler ailleurs dans le système de santé pour répondre à cette pandémie?

Si vous devez faire une rencontre en personne, voici des recommandations que l’on vous partage pour garder des mesures de sécurité et d’hygiène appropriées.

À mesure que cette pandémie évolue, il y aura un examen continu des nouvelles preuves pour comprendre les mesures les plus appropriées à prendre pour protéger les prestataires de soins de santé et les patients. 

 

Retour à la liste des nouvelles